Des projets de solidarité internationale

Avec une population totale de plus six millions d’habitants majoritairement présents dans la capitale et délaissant les zones rurales mal desservies, le Togo doit faire face à de grands défis. Si l’éducation primaire a connu des progrès, la population, très jeune, est confrontée au sous-emploi (20,1%) et au chômage (8%). De la même manière, si la pauvreté recule dans l’ensemble, alors que l’extrême pauvreté, elle, ne cesse d’augmenter.

Effets directs

Les effets des collèges construits par Go To Togo sont multiples : scolarisation des enfants dans de meilleures conditions sanitaires, proximité avec de petits villages éloignés des centres urbains, d'avantage de confort, classes moins chargées et mieux équipées en matériel scolaire...

Vecteur de développement

De manière générale, de tels projets ont des effets positifs sur l’ensemble de la communauté en soulageant la population d’une partie des efforts à fournir pour maintenir la stabilité des paillotes. C'est autour de telles initiatives que se développe le reste du village. A titre d'exemple, un village a été raccordé au réseau électrique pour permettre l'utilisation des ordinateurs offerts par l'Université Paris-Dauphine.

Impact environnemental

En 2016, un troisième chantier visant à la sensibilisation à la gestion des déchets et au développement durable a été inauguré, et il est prévu d'installer des panneaux solaires sur l'un des collèges, dans le cadre d'un partenariat avec l'association Dauphine Durable.

Impact social

Au delà des bienfaits au niveau de l'éducation, ces collèges ont un impact social : ils permettent la réduction des inégalités entre filles et garçons, ainsi que la réduction de l'enclavement des zones rurales, caractéristique de l'écart avec les populations urbaines qui divise aujourd'hui l'économie Togolaise. En effet, procurer un enseignement primaire et secondaire aux jeunes d'un village cultive un sentiment d'appartenance chez ces jeunes qui contribueront, à terme de leurs études, au développement de leur village d'origine.

Viabilité

Les fonds utilisés pour la construction des collèges sont des dons, les frais pour l'accès d'étudiants aux chantiers, et en grande partie les fonds récoltés par Go to Togo. Six collèges ont déjà été reconnus par l’État togolais qui se charge à présent des frais occasionnés (salaires des enseignants, matériel scolaire). L'intérêt de nos projets réside en partie dans le fait que les frais à engager pour le développement des régions rurales sont généralement mis de coté au profit du développement des villes, et que la MDJ et Go To Togo permettent d'engager ces frais de "démarrage" qui seront ensuite assumés par l'Etat Togolais. La présence de la MDJ et l'action de l’État Togolais assurent la viabilité de nos projets d'un point de vue financier, technique et organisationnel.

 


Nos projets n'ont donc pas pour simple vocation la construction d'infrastructures scolaires, c'est une action de développement qui aura des effets bénéfiques à long terme sur le développement des zones rurales du Togo. Il permet aux habitants de devenir acteurs de leur propre futur en leur fournissant l'outil indispensable qu'est l'éducation de la jeunesse.

Participer

Rejoindre un des chantiers encadrés par la MDJ, c'est une expérience de solidarité internationale à l'aspect culturel fort.

Choisissez un chantier