La Journée Africaine 2014

La Journée Africaine 2014

Maintenant que les beaux jours arrivent, Go to Togo te propose un peu d’exotisme avec...
... SA JOURNEE AFRICAINE !

Journée Africaine

▬▬▬▬▬▬▬▬▬PROGRAMME▬▬▬▬▬▬▬▬

- Une expo photos prises au Togo par nos bénévoles de l'été 2013, dès 10h et toute la journée

- Un buffet africain concocté par les cuisiniers du restaurant togolais à Paris, Le Mono (avec en prime des insectes pour ceux qui ont toujours rêvé d'y goûter) à 11h30 dans la cour

- Une démonstration de danse africaine (parce qu’on a le groove à GTT !) à 13h dans la cour

- Une conférence questions/reponses qui sera un moment d'échange afin que vous en sachiez plus sur notre projet au Togo à 15h15 dans la cour

- La projection du documentaire "Sur le chemin de l’école" qui a reçu le César 2014 du meilleur documentaire à 17h en amphi 1 !

Ainsi qu'une collecte toute la journée au local en B020 : au lieu de jeter tes vieux vêtements, jeux et manuels, fais un don pour le Togo ! Nous prenons également tout cahier, stylo, ou kit scolaire! Ce sont nos bénévoles pour les chantiers de cet été qui les amèneront sur place.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Alors viens profiter avec nous le jeudi 15 mai  à DAUPHINE ! (cour et interpalier)

Pour plus d'informations, voici l'événement facebook: https://www.facebook.com/events/619013324857834/?ref=3&ref_newsfeed_story_type=regular

Au plus près de la MDJ

Au plus près de la MDJ

Afin, que vous puissiez connaître davantage l'association togolaise avec qui nous sommes en partenariat, nous publions l'interview du président de la Mission Des Jeunes :  Kokou EDOUWOSSI

La Mission Des Jeunes (MDJ) est une ONG qui a vu le jour le 15 août 1999 à Lomé au Togo. Apolitique et à but non lucratif, elle avait initialement pour but la protection de la flore et de la faune ainsi que de lutter contre l’abus de drogues. Les objectifs de la MDJ ont évolué et sa mission aujourd’hui est de sensibiliser et de venir en aide aux populations. Go To Togo (GTT) est depuis sa création en partenariat avec la MDJ, sans elle, GTT n’aurait pas pu mener ses projets à bien. La MDJ est un véritable pilier pour GTT, ce pourquoi nous avons choisi d’interroger le président de la MDJ, Kokou EDOUWOSSI. Ses réponses vous en apprendront un peu plus sur la MDJ !

• Comment la MDJ a-t-elle vu son but de départ évoluer ? C’est-à-dire comment à partir d’une volonté de protéger la faune et la flore, la MDJ est amenée aujourd’hui à faire de l’humanitaire ?

« Merci pour l’intérêt que vous portez à la Mission Des Jeunes.

Les buts de la MDJ ont évolué depuis 1999 car nous souhaitons répondre le plus possible aux besoins de nos populations, surtout les populations rurales en les aidants à améliorer leur quotidien non seulement par des actions de protection de la flore et la faune mais également par des actions socio-éducatives, sanitaires et culturelles.

Cette évolution des buts de départ a été rendue possible grâce à nos projets de reboisement et de sensibilisation dans les villages sur les problèmes liés à l’environnement auxquels  plusieurs bénévoles expatriés et locaux participaient ! Plusieurs ont donc émis l’idée et le souhait de permettre aux populations et  surtout aux jeunes enfants  d’avoir accès à l’éducation et aux autres services sociaux.  C’est donc comme cela que nous avons évolué vers des actions d’équipements socio-éducatifs, sanitaires, culturel

Notons que la Mission Des Jeunes a toujours a été une association à vocation humanitaire et de solidarité nationale et internationale.

• Concrètement, pouvez-vous nous expliquer par quels moyens la MDJ mène-t-elle à bien ses projets sur place ?

La MDJ dispose d’un potentiel humain très dynamique et sur qui compter. C’est un ensemble de bénévoles étudiants, d’animateurs de tout genre, d’artisans d’enseignants, d’artistes et de fonctionnaires. Nous disposons aussi de moyens matériels ! Un local comptant un bureau, deux grandes chambres à coucher avec un grand salon, une cuisine et deux sanitaires. Nous disposons d’un cyber café solidaire pour les jeunes du quartier, de cinq micros ordinateurs, une imprimante et d’un photocopieur. Nos moyens financiers sont constitués des frais d’adhésion des membres, les revenus engendrés par les ventes d’objets d’art, les dons, les frais de participation à nos projets de camps chantiers et toutes autres sources légales.

• La MDJ est récemment devenue une ONG, pouvez-vous nous raconter comment cette évolution a eu lieu ?

Après quinze années au service de nos  populations à la base, la Mission Des Jeunes a eu à dresser un bilan de toutes ses réalisations avec l’appui de ses partenaires. Ce rapport d’activité a été donc envoyé à l’autorité togolaise qui, après enquête, nous a félicité et à juger bon de nous  octroyer le titre d’ONG de développement.

Précisons que la MDJ, malgré ce titre reste une association modeste et autonome qui travaille essentiellement avec des bénévoles que nous remercions au passage…

• Que pensez-vous du partenariat avec GTT ?

Le partenariat  avec GTT nous permet de répondre de façon concrète et salvatrice aux besoins réels de la jeunesse togolaise en matière  d’éducation et de la promotion de l’éducation de la jeune fille. La lutte contre l’analphabétisme, la promotion de l’éducation sont des objectifs clairs de l’association Go To Togo et de la MDJ. GTT est pour nous un partenaire éducatif  à part entière et elle nous soutient  dans nos efforts à atteindre ces objectifs. C’est un partenaire privilégié qui nous permet  donc de renforcer l’accompagnement éducatif des enfants togolais.

Merci à tous les membres ainsi qu’à tous ceux qui de près ou de loin œuvrent pour la solidarité internationale. Un grand merci à l’Université Paris Dauphine IX.

Page Facebook : https://www.facebook.com/pages/Mission-Des-Jeunes/299071326785961

Site Internet : http://www.missiondesjeunes.org/

Inès 

 

 

Les prénoms togolais

Les prénoms togolais

Au Togo, il y a différentes manières de prénommer son enfant.

P1110152

______________________

Le jour de naissance peut jouer :

Si on est né un lundi, on peut s’appeler Kodjo, Kouadjo si on est un garçon, ou Adjo Adjowa si on est une fille.

Un mardi, ce serait Komlan pour un garçon et Abla pour une fille.

Le mercredi donne aux garçons le prénom Kokou kouakou et aux filles, Akou.

Un jeudi, un garçon pourrait s’appeler Ayao ou Ayawa si c’est une fille.

Le vendredi permet de s’appeler Koffi quand on est un garçon ou Afi quand on est une fille.

Quant au samedi, un garçon né ce jour-là s’appellerait Komi Kouami Kouame, ou Amele si c’est une fille.

Enfin pour le dimanche, un garçon s’appellerait éventuellement Kossi, Kouassi, ou Kossiwa, et une fille Kossiba.

______________________

L’ordre de naissance peut jouer aussi :

Pour les garçons, le premier peut s’appeler  Anani, il serait ensuite suivit de Anoumou, et enfin de Messan ou Mensah.

Quant aux filles, la première peut porter Dede comme prénom, sa petite sœur pourrait s’appeler Kokoe, et enfin la cadette, Mablé.

 ______________________

L’empreinte chrétienne étant importante dans le pays, certains enfants peuvent avoir des prénoms qui sont liés à Dieu :

Par exemple un garçon peut s’appeler Edem qui signifie « Dieu m’a libéré »Dela qui veut dire « sauveur » ou bien encore Hola qui a pour signification « le rédempteur »

Pour les filles, elles peuvent aussi porter le prénom Hola, mais également le prénom Kekeli qui signifie « la lumière » ou bien encire Akofa qui veut dire « celui qui apaise »

______________________

Enfin, il existe évidemment d’autres prénoms, et parmi ceux-là j’ai choisi ceux qui avaient une signification particulière : pour les filles, on peut trouver Emefa (« dans la paix ») ou Enyonam (« il est bon ») et pour les garçons, Sogbe qui signifie « grondement du tonnerre ».

 

Et vous, quel serait votre prénom togolais ?

Margaux

Inès